Rechercher

LA RÉSILIENCE

Nous avons tous vécu des moments difficiles dans nos vies.

Certaines personnes ne réussissent pas à surmonter les pires situations auxquelles nous sommes parfois confrontés…tandis que d’autres en ressortent plus forts.

Cette capacité à rebondir n’est autre que la résilience.


Qu’est-ce que la résilience ?

En vérité, ce terme existe depuis très longtemps dans le domaine de la physique, il décrit le phénomène de résister aux chocs. Et en réalité, je dirais que c’est plutôt similaire au terme psychologique.

Tu l’auras compris, il y a de multiples définitions pour cette notion mais selon moi, la résilience est une faculté pour rebondir face à une certaine adversité.

C’est la capacité à surmonter les épreuves de la vie.

« Avec tout ce qui est arrivé dans votre vie, vous pouvez pleurer sur votre sort ou percevoir ce qui vous est arrivé comme une occasion favorable. Tout ce qui advient peut être perçu soit comme une possibilité de croissance, soit comme un obstacle à votre développement.

En définitive, c’est vous qui choisissiez et personne d’autre. » Wayne Dyer.

Comment devient-on résilient ?

Il n’y a malheureusement pas de recette magique, le phénomène de la résilience n’est pas inné et doit être encouragé sans cesse, celui-ci n’est ni stable, ni absolu.

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, perçoit trois grands aspects dans ce parcours qui se résume par le tempérament de la personne, la signification culturelle, la blessure et le type de soutien social dont la personne dispose.

Néanmoins, nous pouvons favoriser la notion de résilience.

Les caractéristiques varient entre l’enfant et l’adulte.

Aujourd’hui, je ne traiterai que de la résilience chez l’adulte.

Chaque personne est différente face aux épreuves, c’est en partie dû aux choses qu’elle a vécue dans son enfance et qui ont participé à créer son scénario de vie.

D’après Julius Segal, il est alors possible de distinguer cinq caractéristiques de la résilience chez une personne adulte :

Tout d’abord, un adulte qui fait preuve de résilience est capable de communiquer.

La communication peut être sous différentes formes comme verbale, non-verbale, écrite, sous forme d’œuvre d’art, … mais elle est indispensable pour guérir, pour rebondir.

La deuxième caractéristique de la résilience est la capacité de prendre la responsabilité de sa vie, c’est-à-dire en remettant de l’ordre, reprendre un semblant de maîtrise sur les circonstances, prendre des initiatives, et même à travers des petites choses toutes simples.

La troisième caractéristique est d’avoir une conscience dépourvue de culpabilité.

Il est fondamental de ne pas culpabiliser lorsqu’un drame nous frappe.

Les adultes résilients ne cèdent pas à cette culpabilisation.

Évidemment, ne pas céder ne veut pas dire fuir toute responsabilité mais garder une conscience claire et limpide sur la situation.

La quatrième caractéristique est d’avoir des convictions.

Quelle que soit la conviction, celle-ci sert de lumière, et nous guide à travers les moments difficiles que l’on peut traverser dans une vie.

Puis enfin, la dernière caractéristique est la compassion.

« Lorsque vous aidez quelqu’un à traverser la rivière en le prenant dans votre barque, vous passez aussi sur l’autre rive. » (Auteur Inconnu)

La compassion permet de se sentir bien et en paix avoir soi-même, mais elle permet également de se surpasser psychologiquement et ainsi surmonter le désespoir. 

Aider les autres c’est s’aider soi-même, et donner un sens à sa vie.

Ces personnes résilientes n’ont alors rien d’exceptionnel mais elles ont su développer ces caractéristiques que nous avons tous en nous à un certain degré.

Je tiens tout de même à préciser que chacun vit ses blessures à sa manière et je conçois qu’il soit difficile d’intégrer cette notion !

Nous venons de vivre une période confinée où le temps s’est arrêté…ça m’a permis de me poser, de me retrouver, de réfléchir, d’analyser certaines périodes de ma vie et j’ai trouvé que la résilience m’a permis d’aborder le futur de façon optimiste et sereine.

Et toi, qu’en penses-tu ?

Si tu souhaites approfondir cette notion, je te conseille le livre « La résilience » de Rosette Poletti et Barbara Dobbs qui m’a permis d'écrire cet article.

Mais c’est surtout grâce à Boris Cyrulnik que tu pourras approfondir cette notion.

0 vue

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com