Rechercher

« A MOITIÉ NU SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ? »

Mis à jour : mai 9

Nous sommes le mardi 22 janvier, il est 21h18 et je suis actuellement dans le train.

Je suis une personne curieuse qui a la fâcheuse habitude de tendre mon oreille pour écouter les discussions des autres !

Je m’arrête sur une conversation sur laquelle j’aimerais rebondir…



Cet échange parle de nudité, et je reste choquée des propos que j’entends.

Des jeunes filles jugent de façon mauvaise et catégorique certaines femmes méconnues qui osent montrer certaines parties de leurs corps. Mais paradoxalement à ça, elles prônent les stars qui postent des photos de ce genre sur les réseaux sociaux.

En écoutant la discussion, je me suis posée les questions suivantes :

Pourquoi y’a-t-il un retour au puritanisme ? Et pourquoi ne devrions-nous pas, dans ce cas-là, juger toutes personnes se « dénudant » ?


Avant toute chose, dans cet article je ne prône ni l’exhibition, ni la provocation, ni le fait d’utiliser le corps de la femme comme un vulgaire objet.

Mon unique but ici est de réfléchir et de débattre avec vous.


Pour commencer, la nudité peut se définir comme l’état d’une personne qui est entièrement nue. Pour comprendre comment la nudité a-t-elle pu devenir « tabou » nous allons revenir un peu sur l’histoire.

Tout d’abord, la nudité marque l’histoire de nombreuses civilisations anciennes, elle fait partie intégrante de multiples cultures.

La nudité a disparu au fur et à mesure du port des vêtements, mais c’est durant le siècle des lumières que l’association entre la nudité et la sexualité provoqua des tabous.


Omniprésent mais tabou ?

De nos jours, la nudité fait entièrement partie de notre quotidien.

Sur les réseaux sociaux, dans les campagnes publicitaires...Pourquoi est-elle donc tabou ?

Pour essayer de comprendre, revenons un peu en arrière.

Dans les années 80 par exemple, toutes les filles (ou presque) étaient seins nus sur les plages.

Aujourd’hui une femme seins nus subit des regards désobligeants, des jugements négatifs et des critiques, Pourquoi ?


Il y a des dizaines d’années, l’image du corps n’était pas le même, les codes esthétiques étaient différents et il n’y avait pas non plus ces réseaux sociaux ou ces médias omniprésents qui nous dictent les « canons esthétiques ».


Il y a également une sexualisation du corps bien plus importante aujourd’hui.

De nos jours, le corps de la femme est utilisé dans les campagnes publicitaires en tant qu’objet pour inciter à vendre le produit.

Alors qu’avant, le corps de la femme n’était pas sexualisé automatiquement.

Cette association du corps et de la sexualité provoque des réticences, des complexes voire même des regards et remarques accusatrices.



Finalement, chacun est libre de penser et faire ce qu’il veut.

Et pour clôturer cet article, je vais donner rapidement mon opinion :

« Juger les autres c’est ne pas s’accepter soi-même. »


Et vous qu’en pensez-vous ?

0 vue

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com